Publié le 13 Mai 2013

Le 13 Mai 1949, Israël hisse son drapeau pour la première fois à l’ONU

Par Muriel Bensimon

 

13 mai 1949, une foule enthousiaste de milliers de personnes chante l’Hatikvah, l’hymne national du tout jeune Etat Juif, le 59eme à être admis à l’ONU, le drapeau bleu et blanc frappé de l’étoile de David est hissé pour la première fois dans l’hémicycle des drapeaux sur la pelouse du siège de l’ONU, entre celui de l’Irak et du Liban, par Fred Notz, un gardien des Nations Unies qui a servi en Palestine en tant que membre des Forces des Nations Unies.

FILE+Israel+In+Conflict+Fmy9cTIlv6Ol

Beaucoup de délégués issus des sessions du Comité sont présents pour assister à la cérémonie, parmi lesquels ; Mme Eleanor Roosevelt venue saluer Moshé Sharett, le ministre israélien des Affaires étrangères. « C’est toujours un moment historique où un nouveau drapeau est hissé » dira Mme Roosevelt.

Rejoignez-nous sur Facebook

Lors de la cérémonie de levée de drapeau, Moshe Sharett fait un discours mémorable :

« Cette étoile de David, nous accompagnant durant les milliers d’années de notre exil, de notre dispersion et de notre martyr. Cette étoile de David, utilisée par nos oppresseurs comme un insigne de la honte. Cette étoile de David, nous guidant dans toutes nos pérégrinations. Ce drapeau bleu et blanc, porté dans toutes nos épreuves et les tribulations sur la terre d’Israël, accompagnant nos pionniers bâtissant le désert, soulevé par nos combattants pour la liberté dans la dernière guerre mondiale, sur tous les champs de bataille, hissé sur les murs du Ghetto de Varsovie dans cette rébellion désespérée. Ce drapeau, ralliement pour les forces du peuple juif, luttant pour leur libération dans leur maison ancestrale, marque, aujourd’hui, notre pleine indépendance. A nouveau soulevé fièrement, ce drapeau bleu et blanc est le drapeau du 59eme Etat membre de l’ONU, dans cette grande assemblée, qui symbolise les aspirations et l’unité de l’humanité ».

« C’est un grand événement. Je ne peux que prier pour que nous en soyons toujours dignes, ce drapeau restaure notre dignité, et nous oblige aux responsabilités que nous impose ce nouveau statut. Mon cœur va à tous ceux qui sont tombés, luttant pour un avenir meilleur, dont le sacrifice suprême nous a portés à ce moment unique. Ceux qui ont perdu leurs proches dans cette lutte mémorable trouveront confort par la pensée que leur sacrifice n’a pas été vain, qu’ils sont morts pour la liberté, pour la vie, qu’ils ont œuvré pour qu’Israël entre dans la famille des nations, pour le génie national de leur peuple ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer