Publié le 9 Mai 2013

L’astrophysicien Stephen Hawking soutient le Hamas

Par Cathy Scott

 

L’astrophysicien britannique Stephen Hawking, 71 ans, qui a annoncé mercredi sa non-participation à la conférence annuelle du président israélien Shimon Péres, « Faire face à demain » «  Facing Tomorow » a officialisé son soutien au boycott d’Israël dans un courrier adressé au cabinet du président israélien, fondé sur les conseils d’universitaires palestiniens lui demandant « de respecter le boycott ».

Dans un premier temps, l’université britannique de Cambridge, où Stephen Hawking est professeur depuis 1962, avait évoqué des raisons de santé pour expliquer ce refus. Selon le porte-parole de l’établissement, les médecins du scientifique, atteint d’une sclérose latérale amyotrophique et cloué dans un fauteuil roulant, lui auraient déconseillé de prendre l’avion.

L’engagement pro-palestinien du physicien n’est pourtant pas nouveau. Même s’il s’était déjà rendu à quatre reprises par le passé en Israël, il n’avait pas manqué de dénoncer en 2009 l’opération « Plomb Durci » contre Gaza. Dans un entretien à la chaîne Al-Jazira, il avait affirmé « la réaction de Tel Aviv aux roquettes palestiniennes était « disproportionnée » et que la situation était « semblable à celle de l’Afrique du Sud en 1990 » lors de l’apartheid.

« Si Israël veut la paix, il devra parler au Hamas, comme la Grande Bretagne l’a fait avec l’IRA. Le Hamas est la représentation élue démocratiquement du peuple palestinien et ne peut pas être ignoré », avait-il ajouté.

Pire, au cours de cet entretien à Al-Jazira, il avait ouvertement soutenu et justifié le terrorisme et la violence palestinienne en déclarant : « L’attaque contre Gaza est similaire à celle contre le Liban il y a deux ans. Elle avait tué plus de 2000 personnes mais sans permettre à Israël d’atteindre ses buts de guerre. Je pense que l’agression contre Gaza sera aussi un échec. Un peuple sous occupation continuera à résister par tous les moyens à sa disposition… La réaction d’Israël aux attaques de roquettes a été disproportionnée. Près d’un millier de Palestiniens ont été tués pour chaque Israélien mort».

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer