Publié le 13 Mai 2013

La légende du foot, Johan Cruyff, rend hommage à sa famille juive victime du nazisme

Par Eric Hazan

 

Le légendaire footballeur néerlandais en visite en Israël a conclu son séjour en honorant, au Mémorial de Yad Vashem de Jérusalem, la mémoire de trois membres de sa famille, assassinés par les Nazis. 

Johan Cruyff tenant un maillot pour la paix - Crédit photo : Maccabi Tel Aviv

Johan Cruyff tenant un maillot pour la paix – Crédit photo : Maccabi Tel Aviv

Johan Cruyff s’est rendu la semaine dernière en Israël pour fêter avec son fils Jordi, directeur sportif du Maccabi Tel Aviv, le titre de champion d’Israël pour la saison 2012-2013. Mais il semble que l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps avait une autre raison très personnelle d’être très ému par sa récente visite en Israël.

Sous un voile de secret, Johan Cruyff âgé de 66 ans, a rempli un formulaire de Yad Vashem, une déposition dans laquelle le footballeur néerlandais a fourni des détails sur l’histoire de trois femmes juives, membres de sa famille qui ont été assassinées par les Nazis.

Le nom de Cruyff a été écrit en lettres d’or dans les pages de l’histoire mondiale du football pour des années. Il a conduit les Pays-Bas à la finale de la Coupe du monde 1974, il a atteint le sommet de son art à Barcelone, tout d’abord, dans les années 1970, comme l’un des meilleurs joueurs et des plus populaires dans l’histoire de l’équipe catalane et plus tard, à partir de 1988, comme le meilleur entraîneur dans l’histoire de Barcelone.

img-johan-cruyff-1351508012_620_400_crop_articles-163268

Contrairement aux rumeurs apparues au fil des ans, Johan Cruyff n’est pas Juif. Sa famille, cependant, est fortement liée au judaïsme. Plusieurs de ses parents ont été mariés à des Juifs, y compris sa belle-sœur.

Son fils, Pascal Pop, s’est converti au judaïsme et a immigré en Israël après avoir participé aux Maccabiades dans les années 1990. Il a étudié dans une yeshiva à Jérusalem et après avoir été ordonné rabbin, il s’est installé dans l’implantation de Mevo Horon. Durant toutes ces années, il est resté en contact avec son oncle Johan et son cousin Jordi.

Pop, 45 ans, est la personne qui a convaincu récemment Cruyff qu’il était temps, pour lui, de commémorer ses trois parents éloignés, Juifs, morts pendant l’Holocauste.

« La sœur de la mère de Johan a épousé un juif, Jonas De Metz, » a expliqué Pop. « De Metz avait trois sœurs assassinées par les Nazis pendant la seconde guerre mondiale. » Jusqu’à présent, Yad Vashem n’avait eu aucune trace de ces femmes dans sa base de données des noms de victimes de la Shoah.

Cruyff a demandé à Pop de lui apporter des témoignages pour Yad Vashem lorsque les deux se sont rencontrés à son hôtel à Tel-Aviv. Les dépositions comprennent les détails personnels des trois victimes de l’Holocauste : Judith et Regina avaient 44 ans et Valette, 42 ans, lorsqu’elles ont été assassinées.

Yad Vashem, le Mémorial officiel d’Israël aux victimes juives de l’Holocauste, espère que beaucoup d’autres personnes vont suivre les traces de Cruyff et remplir les formulaires de témoins pour leurs parents assassinés pendant l’Holocauste.

Le propriétaire du Maccabi Tel Aviv, Mitchell Goldhar, fils de Sala Goldhar, survivant de l’Holocauste a été surpris d’entendre que Cruyff avait aussi des parents qui ont été assassinés par les Nazis.

« Johan, qui est arrivé pour partager notre joie en Israël, nous a étonné lors de la visite, quand il a révélé sa relation spéciale avec l’Holocauste » a déclaré Goldhar au Yedioth Ahronoth. « Il était excité et ému lorsqu’il a rempli le formulaire de Yad Vashem, et nous avons été extrêmement touchés par son histoire ».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer