Publié le 24 Mai 2013

Iran : deux terroristes de l’attentat contre l’AMIA en lice pour la présidentielle

Par Samuel Guedj

 

Deux responsables de l’attentat en 1994 contre le Centre juif AMIA de Buenos Aires sont candidats à l’élection présidentielle en Iran. Mohsen Rezai et Ali Akbar Velayati font partie des huit candidats pour l’élection du 14 juin approuvés mardi par le Conseil des gardiens de la Révolution, pour succéder à Mahmoud Ahmadinejad.

600x0_604153

La constitution iranienne ne permet pas à Ahmadinejad de briguer un troisième mandat présidentiel.

Rezai fait l’objet d’un mandat d’arrêt international (notice rouge) de l’Agence de police internationale Interpol.

Interpol_Rezai

Rejoignez-nous sur Facebook

L’Argentine a accusé le gouvernement iranien d’avoir commandité l’attentat, qui a tué 85 personnes et blessé plus de 300. A ce jour, aucune arrestation n’a été possible dans cette affaire.

Six Iraniens sont sur la liste des plus recherchés d’Interpol depuis 2007 dans le cadre de l’attentat à la bombe, dont l’actuel ministre de la Défense, le général Ahmed Vahidi.

Pendant ce temps, le ministère des Affaires étrangères argentin a déclaré mardi dans un communiqué que l’Argentine n’a reçu « aucune notification formelle » concernant l’approbation officielle de l’Iran d’un accord entre les deux pays pour enquêter conjointement sur l’attentat de l’AMIA.

Le chargé d’affaires iranien à Buenos Aires, Ali Pakdaman, avait dit un jour plus tôt qu’Ahmadinejad a officiellement approuvé l’accord de créer une « Commission vérité » pour enquêter sur l’attentat de l’AMIA.

Dans le communiqué publié par le cabinet du ministre des Affaires étrangères, Hector Timerman, dit que ce n’est seulement qu’après la réception de la notification formelle par les ministères des affaires étrangères de l’Argentine et de l’Iran que « l’accord sera opérationnel ».

L’Iran est aussi soupçonné d’être derrière l’attentat à la voiture piégée en 1992 en Argentine, qui avait détruit l’ambassade d’Israël à Buenos Aires, tuant 29 personnes et en blessant 242.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer