Publié le 23 Mai 2013

Hezbollah : l’hypocrisie de la diplomatie française dans toute sa grandeur

Par Serge Dahan

 

La France après de longs mois de tergiversations va enfin proposer que « la branche militaire du Hezbollah » soit inscrite sur la liste des groupes terroristes de l’Union européenne.

A82941AE71D8941B7FBDF44336A393_h498_w598_m2

Le ministre français des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, a motivé sa décision « en raison du  soutien du Hezbollah au régime de Damas » et non en tenant compte des nombreux actes terroristes du Hezbollah dans le monde, en particulier sur le sol européen comme lors de l’attentat de Burgas du 18 juillet 2012, qui avait coûté la vie à 7 victimes civiles dont 5 de nationalité israélienne.

« Compte tenu des décisions qu’a prises le Hezbollah et le fait qu’il a combattu très durement la population syrienne, je confirme que la France proposera d’inscrire la branche militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes » de l’UE, a déclaré Fabius à des journalistes.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer