Publié le 15 Avr 2013

Suède : Un maire qui s’oppose à une campagne anti-israélienne agressé

Par Robert Langlois

 

 

Un maire voulant faire cesser la vente d’articles anti-israéliens dans le centre culturel municipal de sa ville de Jönköping, a été agressé. Une nouvelle attaque qui plonge un peu plus la Suède dans un climat virulemment antisémite et anti-israélien.

5295

Mats Green, le maire de Jönköping, a été légèrement blessé dans une agression en-dehors de son domicile, au cours de laquelle deux hommes l’ont frappé à coups de poings et de pieds.

5296Green, un politicien du parti de la droite modérée, a dit qu’il n’a pas pu identifier ses agresseurs, mais la police locale pense que cette agression a pour contexte les efforts de Green pour prévenir la vente de T-shirts ornés du slogan « Burn, Israël, burn » dans un café (Socialist Book Cafe) qui opère dans un centre culturel appartenant à la municipalité. Les T-shirts sont vendus à 40$.

Depuis trois ans, Green prétend que le magasin sape les valeurs de la ville et doit quitter les lieux. Cette question fera l’objet d’un vote au sein du conseil municipal le 26 avril.

«Il semble y avoir une majorité pour mettre fin aux activités du café sous le parrainage de la ville, et, par conséquent, le débat s’intensifie» a dit Green. «Il est important que ces appels à la destruction d’un état et de tout un peuple, ne soient pas réalisés sur un terrain municipal. Je ne veux pas que notre ville soit liée à l’antisémitisme, de la même manière que cela s’est déroulé dans d’autres villes suédoises».

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer