Publié le 30 Avr 2013

La police italienne déjoue des attentats contre Israël

Par Serge Dahan

 

La police italienne a arrêté ce  mardi quatre hommes qu’elle soupçonne d’appartenance à une cellule  d’activistes islamistes préparant des attentats en Italie, en Israël et  aux Etats-Unis.

4863443

Les quatre suspects figuraient sur une liste de six hommes visés par  des mandats d’arrêt et soupçonnés de former des militants et de les  envoyer à l’étranger, de conspiration terroriste internationale et  d’incitation à la haine raciale, indiquent les carabiniers. Les quatre suspects ont été arrêtés à Andria, dans la région  méridionale des Pouilles, ainsi qu’à Milan, Bruxelles et Catane, en  Sicile.

L’un des hommes est un Tunisien qui officiait comme imam à la  mosquée d’Andria, où le groupe était basé, précise-t-on de source  policière. La police italienne est toujours à la recherche de deux Tunisiens,  qui pourraient être retournés dans leur pays d’origine. Aucun mandat  d’arrêt international n’a été émis contre les deux hommes.

Les carabiniers pensent que les six suspects tentaient de recruter  des militants parmi les immigrés clandestins en Italie avant de les  envoyer vers des camps d’entraînement basés en Afhganistan, en  Tchétchénie, en Irak et au Yémen.

Le groupe se caractérise par « un très fort sentiment antisémite et  antioccidental » et une aversion contre les pays considérés comme ennemis  dans un contexte de guerre religieuse, peut-on lire dans un communiqué  des forces de l’ordre.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer