Publié le 14 Avr 2013

Israël 16ème au classement mondial du progrès social

Par Arié Azoulay

 

Selon un nouveau classement mondial du progrès social visant à compléter le PIB comme une mesure du bien-être d’un pays, la Suède est le pays le plus socialement avancé dans le monde, suivie par le Royaume-Uni. Ce classement du progrès social, portant sur 50 pays, a été rendu public samedi lors du Forum mondial de Skoll.

PROG-SOCIAL-ISR

Le progrès social est défini comme « la capacité d’une société à satisfaire les besoins humains fondamentaux de ses citoyens, mettre en place les blocs de construction qui permettent aux citoyens et les communautés d’améliorer et de maintenir la qualité de leur vie et de créer les conditions pour que tous les individus puissent réaliser leur plein potentiel ».

Ce classement du progrès social tient compte de divers besoins humains fondamentaux, tels que la nutrition, les soins médicaux de base, l’accès à la connaissance, les opportunités ou la durabilité des écosystèmes.

Israël est classé 16eme de ce classement. En matière d’opportunités, Israël est classé 23ème. Les États-Unis sont en tête de ce classement en matière d’opportunités. Le rapport note qu’Israël est très impliqué en ce qui concerne l’air, l’assainissement de l’eau et à la plus grande opportunité d’améliorer le bien-être de l’humanité en mettant l’accent sur ces questions. Israël excelle en matière d’infrastructures pour la vie comme la santé et le bien-être, bénéfice d’un plus grand investissement dans la durabilité de l’écosystème. Israël offre un grand nombre de possibilités pour aider les gens à améliorer leur position dans la société notamment en matière d’accès à l’enseignement supérieur mais ne répond pas à l’équité et l’inclusion (contraire d’exclusion sociale).

L’indice a été conçu par le Professeur Porter, en collaboration avec des économistes de l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) et avec des organisations internationales dans l’entrepreneuriat social, des entreprises, des associations philanthropiques et des universités.

Selon le rapport, l’index « utilise une technique statistique rigoureuse et les meilleures données disponibles provenant de sources reconnues au niveau international, y compris la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé ».

« En affaires et en développement économique, notre compréhension du succès a été incomplète » a déclaré le Professeur Porter.

« Les efforts antérieurs de dépasser la mesure économique ont jeté des bases importantes, mais il faut une approche plus holistique, globale et rigoureuse. L’indice du progrès social vise à remédier à ces lacunes et à ces possibilités » a-t-il ajouté.

« Les indicateurs traditionnels de la croissance économique ne disent pas toute l’histoire du progrès d’un pays. Il n’est pas certain que plus de revenus conduisent à des normes de vie plus élevées, il est possible d’atteindre un haut niveau de progrès social avec un niveau de revenus relativement modeste » a dit le Professeur Porter.

Le PIB d’Israël par habitant sur une base de parité de pouvoir d’achat à $27 825, place Israël au 13ème rang de cette liste de 50 pays. Cela signifie sans doute qu’Israël est moins performant en termes de progrès social par rapport à sa richesse.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer