Publié le 23 Avr 2013

Guerres et Paix, état des lieux par le Chef d’état-major israélien Benny Gantz

Par Serge Dahan

 

Le Chef d’état-major Benny Gantz s’est rendu à la conférence internationale de l’Institut d’études de sécurité nationale et a fait référence aux changements de l’armée israélienne suite à des changements stratégiques dans la région. « La clé de voûte centrale est la question iranienne» a-t-il déclaré dans son allocution d’ouverture «L’Iran continue d’utiliser les négociations diplomatiques et les efforts internationaux sont très importants mais l’Iran ne renoncera pas à ses activités terroristes à travers le monde ». 

301825_350924451620745_615349037_n

« Dans ce contexte, a-dit Gantz , l’Iran et le Hezbollah sont impliqués jusqu’au cou dans ce conflit et plus dans une tentative de préserver le régime d’Assad (…) et d’une manière étrange le régime d’Assad a le soutien non négligeable russe ».

« Dans la bande de Gaza, a déclaré le lieutenant-général Gantz, la dite opération colonne de nuée a atteint ses objectifs, bien que récemment, nous ayons vu quelques de tirs ou du moins quelques tirs qu’ils essaient encore».

Gantz a aussi rappelé la fusillade à Eilat comme un des signes de l’instabilité croissante dans le Sinaï.

A ce propos, Gantz a déclaré : « J’espère que les Egyptiens continueront à faire des efforts comme ils l’ont fait récemment afin de maîtriser les routes autant que possible, ainsi que la contrebande à Gaza ».

Quant à la Jordanie : « nous entretenons une paix stable avec la Jordanie et c’est important, mais il ya des milliers de réfugiés qui peuvent contester le royaume de l’intérieur, de sorte que nous suivons de près ce qui concerne la frontière jordanienne » a ajouté le lieutenant-général Gantz. Il a également évoqué les relations avec la Turquie et a déclaré : « qu’une relation significative a eu lieu entre les deux pays, et, nous ne sommes pas loin de là où nous étions il ya quelques années. Nous partageons des intérêts et j’espère donc que l’on peut, en effet, développer notre relation dans un proche avenir et aussi largement que possible ».

Commentant les tensions croissantes entre les forces de sécurité et les Palestiniens en Judée Samarie (Cisjordanie), le chef d’état-major a déclaré : « la situation est relativement calme, relativement stable. Vous ne pouvez pas construire l’avenir par ce que nous avons vu dans le passé, donc j’espère que le processus va progresser … ».

Et de conclure : « Israël doit conserver une capacité d’action indépendante ».

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer