Publié le 29 Avr 2013

Ahmadinejad : Une victoire des rebelles syriens représentera une « menace » régionale

Par Robert Langlois

 

50164aef4d626Une victoire des rebelles syriens pourrait entraîner une vague d’insécurité qui « sera une menace pour toute la région », a affirmé hier le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, réitérant le soutien de Téhéran au régime de Damas, selon le site Internet de la présidence.

« L’arrivée au pouvoir d’un groupe à travers la guerre et le conflit va se traduire par la poursuite de la guerre et de l’insécurité pour une longue période », a estimé M. Ahmadinejad en référence à l’éventuelle victoire de la rébellion syrienne. « L’insécurité en Syrie va mettre en danger la sécurité des autres pays de la région et sera une menace pour toute la région », a-t-il ajouté lors d’une rencontre avec Essam el-Haddad, conseiller spécial pour les Affaires étrangères du président égyptien Mohammad Morsi, en visite à Téhéran.

La visite de M. Haddad s’inscrit dans le cadre d’un groupe de contact composé de l’Iran, l’Égypte, la Turquie et l’Arabie saoudite pour tenter de résoudre le conflit syrien. L’Iran est le principal allié régional du président syrien Bachar al-Assad, contrairement à Ankara, Le Caire et Riyad qui appellent au renversement de M. Assad et soutiennent l’opposition syrienne. Cette visite s’inscrit également dans le cadre du rapprochement entre l’Égypte et l’Iran, après plusieurs décennies de tensions diplomatiques.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer