Publié le 9 Avr 2013

A Gaza, le Hamas sévit contre les chevelures masculines « indécentes »

Par Serge Dahan

 

Les services de sécurité du Hamas, au pouvoir à Gaza, ont interpellé des jeunes hommes à la chevelure jugée « indécente » pour leur couper les cheveux de force, a affirmé le Centre palestinien pour les droits de l’homme (PCHR) basé à Gaza.

624_341_087e296c1fb5df38e61000ac892a35e6-1365427123

Ces jeunes hommes ont été conduits ces derniers jours dans des postes de police au motif que leur chevelure était « indécente », a précisé le PCHR dans un communiqué diffusé dimanche. « Leurs cheveux ont été coupés en détention et certains ont été battus », selon l’ONG, ajoutant que les hommes interpellés ont « été forcés de signer une déclaration par laquelle ils s’engageaient à ne plus se laisser pousser les cheveux longs, ne plus adopter une coiffure étrange ou porter des pantalons taille basse ».

L’organisation appelle les autorités du Hamas à « faire cesser les violations des droits civiques et politiques par les officiers des forces de l’ordre », et elle exhorte à « respecter les droits fondamentaux de l’homme ».

Le porte-parole de la police de Gaza, le commandant Aymane al-Batniji, a confirmé dans un communiqué que des jeunes s’étaient fait couper les cheveux de force à la suite de « plaintes de directeurs d’école visant des jeunes traînant dans la rue et harcelant les filles », et a démenti toute brutalité.

Rejoignez-nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer