Publié le 19 Avr 2013

1, 2, 3, ad-jugé ! Une lettre d’Alfred Dreyfus mise aux enchères

Par Muriel Bensimon

 

dreyfusUne lettre écrite par Alfred Dreyfus, l’officier juif français, condamné à tort d’espionnage, devrait rapporter au moins 130,000$ à une vente aux enchères à Paris. 

La lettre sera vendue aux enchères le mois prochain à Paris par la succursale de Sotheby.

Dreyfus, un capitaine accusé d’espionnage au profit l’Allemagne, a envoyé la lettre de prison en 1895 pour le ministère de l’Intérieur français, a rapporté, mercredi, l’AFP.

Son procès de 1894 et la condamnation éventuelle d’actes de trahison connus sous le nom l’affaire Dreyfus étaient au centre d’un drame politique tendu qui comprenait des accusations d’antisémitisme envers le jeune officier juif. En 1906, Dreyfus a été disculpé de toutes les accusations, a rejoint l’armée et a été promu.

Le mois dernier, le ministère de la Défense de la France avait mis des centaines de documents, (la majorité se révélant de fausses pièces et témoignages erronés ajoutés au dossier cherchant à accuser Dreyfus, coute que coute) en ligne à partir de son procès.

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer