Publié le 13 Mar 2013

Shalit: « Merci de m’avoir sauvé, maintenant c’est au tour de Pollard »

Par Samuel Guedj – lemondejuif.info

 

Gilad Shalit, ex-otage du Hamas durant 1 941 jours, se joint à la campagne pour la libération de l’espion israélien Jonathan Pollard, qui purge actuellement sa 28ème année dans une prison américaine. 

img250276

Shalit, effectuant actuellement un long voyage en Australie, a affiché un statut personnel via la page Facebook officielle de la campagne pour demander sa libération, dans laquelle il demande à tous ceux qui s’étaient impliqués dans la lutte pour sa libération à se joindre aux efforts déployés pour obtenir la libération de Pollard.

« J’ai signé cette pétition et vous invite à faire la même chose. La liberté est un grand don et également un privilège » a écrit Shalit.

« Je remercie ceux qui ont lutté pour ma libération, et maintenant je vous demande de participer à la lutte pour sauver Pollard ».

Plus de 150 000 personnes ont déjà signé la pétition publiée en ligne il y a un mois, en prévision de la visite en Israël du président américain Barack Obama, prévue pour la fin de la semaine prochaine.

« En prévision de cette importante occasion, nous tenons à faire appel à vous… Nous, simples citoyens de l’Etat d’Israël, espérons sincèrement que vous prendrez cette possibilité de réagir positivement aux nombreuses demandes pour la libération de Jonathan Pollard » indique la pétition.

« Nous vous implorons comme celui qui symbolise les valeurs communes de l’humanité, de compassion et d’espoir à annuler la peine de détention à vie de Jonathan Pollard sans délai et de lui permettre de vivre ses derniers jours comme un homme libre. »

« C’est notre fervent espoir et la prière que, lors de votre prochain voyage en Israël, vous allez nous apporter la bonne nouvelle, celle que nous avons tant attendue et que cet épisode tragique et douloureux prenne fin une fois pour toute ».

Un an auparavant, Shalit avait signé une autre pétition, aux côtés d’artistes et de personnalités publiques, appelant également pour la libération de Pollard.

Cette pétition avait ensuite été remise au Président Shimon Peres lors de sa visite aux États-Unis pour la remise de la médaille présidentielle de la liberté du président Obama.

 

Rejoignez nous sur Facebook

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer