Publié le 1 Mar 2013

Des fermes laitières israéliennes au Kurdistan ?

Par Arié Azoulay – lemondejuif.info

 

AFIMILKDes représentants du gouvernement kurde ont visité le kibbutz Afikim pour découvrir l’expertise israélienne dans la production de produits laitiers. Une délégation israélienne doit prochainement se rendre dans le Kurdistan irakien pour mettre en œuvre un vaste projet industriel.

Bien que sensible diplomatiquement, le projet est déjà en action : le Kibbutz Afikim dans la vallée du Jourdain, envisage de mettre en place une ferme laitière israélienne dans la région du Kurdistan du Nord de l’Irak, avec l’espoir que les habitants de Bagdad puissent à l’avenir profiter de ses produits.

Une délégation, conduite par le ministre de l’Agriculture et du vice-président du Kurdistan, a récemment visité les bureaux de la société AfiMilk au kibbutz Afikim.

Les deux responsables ont exprimé leur intérêt pour la technologie pointue de la société AfiMilk et pour bénéficier d’un soutien professionnel pour la construction d’une ferme laitière dans le nord de l’Irak selon le modèle israélien.

La société AfiMilk a une réputation mondiale dans ce domaine et a construit jusqu’à présent des fermes laitières dans plus de 50 pays. Trois d’entre elles, au Texas, à Pékin et au Vietnam, sont parmi les plus grandes dans le monde. La compagnie a également établi une ferme laitière moderne en Mongolie et un centre de traite de chameau à Dubaï.

La ferme laitière d’Afikim n’est pas la plus grande d’Israël, mais elle est la plus avancée technologiquement et a une production de lait très élevée. La ferme laitière israélienne au Kurdistan est censée être la plus grande et la plus moderne en Irak.

Les dirigeants du Kurdistan espèrent que la ferme laitière contribuera à l’économie de cette région marquée par une pauvreté et des difficultés financières depuis l’époque de Saddam Hussein et par des relations tendues avec la Turquie.

Les membres de la délégation kurde ont paru enthousiastes sur la ferme laitière israélienne, exprimant un intérêt particulier pour le logiciel de gestion de troupeau d’AfiFarm.

« Aujourd’hui, il est difficile de trouver des produits laitiers fabriqués localement dans nos marchés » a déclaré un des membres de la délégation, ajoutant : « Cependant, nous n’avons pas d’importantes zones appropriées pour la culture de foin et pour la construction des étables. Nous avons les bases, mais nous avons besoin de technologies et de connaissances ».

« Aujourd’hui, chez nous, la production de lait se fait de manières obsolètes et traditionnelles car nos agriculteurs manquent de connaissances professionnelles et d’accès aux technologies modernes que nous espérons trouver en Israël. Le gouvernement du Kurdistan a fixé comme objectif de répondre à la demande intérieure pour des aliments produits localement et de limiter ainsi, la nécessité d’importer des aliments de base d’un pays étranger » a déclaré le responsable kurde.

Le Kurdistan est une région autonome de l’Irak et n’entretient pas de relation diplomatique ou de relation commerciale avec Israël.

Le gouvernement israélien n’encourage pas l’investissement des entreprises israéliennes au Kurdistan car c’est un sujet géopolitiquement sensible. La situation en Irak est encore précaire, le Kurdistan est en conflit avec la Turquie, tout en entretenant des relations avec l’Iran.

 

Rejoignez la page officielle Facebook lemondejuif.info en cliquant sur ce lien et en likant notre page !

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer