Publié le 12 Mar 2013

2 pilotes de l’armée de l’Air israélienne tués dans un accident d’hélicoptère

Par Serge Dahan – lemondejuif.info

 

Deux pilotes de l’armée de l’Air israélienne ont été tués dans un accident d’hélicoptère dans la zone de Revadim au sud de Gedera ce mardi. Le contact avec l’hélicoptère Cobra a été perdu lundi soir. L’armée a lancé immédiatement les recherches.

482357_367026046746143_962910450_n

Le Général Amir Eshel, Commandant de la Force aérienne, a ordonné la création d’une commission d’enquête militaire. Les familles des victimes ont été informées.

Vers une heure du matin, un conducteur civil a affirmé avoir aperçu un objet volumineux dans l’air tomber dans un champ de blé près d kibboutz Revadim sur la route 3. Des équipes du Magen David Adom, les forces de secours et l’armée ont été appelées sur les lieux.

Quatre heures plus tard une partie de l’hélice de l’hélicoptère a été trouvée. Plus tôt, un responsable de la défense a estimé que l’hélicoptère était tombé dans un réservoir d’eau dans la zone où se trouvent les autres parties.

L’armée israélienne a déclaré que l’hélicoptère avait quitté une base du centre d’Israël pour un vol d’entraînement avec un autre hélicoptère revenant à la base.

L’hélicoptère effectuait une formation complémentaire lorsque le contact a été perdu. Il n’a pas signalé un dysfonctionnement. L’hélicoptère n’a pas explosé en l’air, mais s’est écrasé sur le terrain alors qu’il ne transportait pas une grande quantité de gaz.

L’année écoulée a vu plusieurs accidents de l’armée de l’Air qui n’ont heureusement pas fait de victimes. En janvier 2012, deux pilotes ont été contraints de s’éjecter de leur F-16, un incident imputable à une faute technique découverte lors de l’atterrissage. Les deux pilotes ont étés sains et saufs et une commission d’enquête a été mise en place.

Une semaine plus tôt, un avion à réaction F-16 sur un vol dans le nord, a fait un hors-piste à Ramat David. Aucun blessé n’avait été signalé mais des dommages avaient été causés à l’appareil. Une enquête préliminaire avait suggéré plus une défaillance technique qu’une erreur humaine qui aurait pu causer la déviation de l’avion.

Plus récemment, deux officiers de l’armée de l’Air israélienne ont presque failli percuter leurs avions au cours d’un exercice en septembre dernier. Ils n’avaient pas respecté le protocole de 100 mètres de distance.

Rejoignez nous sur Facebook

 

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer