Transalion agence immobiliere
Publié le 27 Fév 2013

Une mobilisation sans précédent en faveur de Jonathan Pollard

Par Robert Langlois – lemondejuif.info

 

POLLARD

Avant la visite du président américain Barack Obama en Israël, une pétition déjà signée par plus de 60 000 Israéliens a été lancée, tentant de convaincre les Etats-Unis de libérer Jonathan Pollard.

Le comité de soutien à Jonathan Pollard envisage de remettre cette pétition au président américain lors de sa visite en Israël en mars.

Pollard, un ancien analyste du renseignement américain Navy, a été reconnu coupable d’espionnage et condamné à la prison à vie en 1985. Toutefois, plusieurs documents de la CIA ont été rendus publics fin 2012 à l’université George Washington, après que la CIA ait tenté d’empêcher leur publication et censuré bon nombre d’entre eux, dans lesquels il apparaît clairement que Pollard n’a jamais livré la moindre information sur les Etats-Unis et sa sécurité nationale mais uniquement des informations sur les programmes d’armements chimiques, bactériologiques et nucléaires de certains pays arabes.

Ces dernières années, avec la santé défaillante de Jonathan Pollard, son comité de soutien a amplifié ses efforts pour obtenir sa libération mais les diverses administrations américaines ont systématiquement rejeté les demandes israéliennes de clémence.

Le comité de soutien a publié une nouvelle vidéo à l’appui de la pétition lancée où l’on peut voir Obama lors de la cérémonie de la Médaille de la Liberté remise au président Shimon Peres.

Puis, un mur de prison devient visible, sur lequel est écrit : «Monsieur le président, s’il vous plaît sauvez-moi. J. Pollard ».

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer