Publié le 22 Fév 2013

Nouvelles révélations inquiétantes de l’AIEA sur le nucléaire iranien.

Par Arié Azoulay – lemondejuif.info

 

 

ahma-5-415x234L’Iran a commencé l’installation avancée de 180 centrifugeuses de type IR-2m dans sa principale usine d’enrichissement de l’uranium de Natanz, selon un dernier rapport confidentiel de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA).
Ces centrifugeuses pourraient permettre à l’Iran d’accélérer significativement son enrichissement d’uranium. La communauté internationale craint qu’il ne soit utilisé qu’à des fins militaires pour concevoir une arme nucléaire. L’Iran affirme de son coté que son programme nucléaire n’est qu’un programme à but pacifique.

Ces révélations interviennent alors que les médiateurs des six puissances internationales (Russie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) et l’Iran vont se réunir le 26 février pour la première fois en huit mois, au Kazakhstan, pour essayer à nouveau de sortir de l’impasse, mais les analystes ne s’attendent à aucun progrès réel pouvant dissiper les soupçons qui pèsent sur l’Iran cherchant à atteindre la capacité d’armement nucléaire.

La Maison Blanche a déclaré jeudi que la porte reste ouverte pour une reprise diplomatique avec l’Iran mais qu’elle ne le restera pas indéfiniment. « L’Iran fera face à davantage d’isolation s’il cherche à se soustraire aux questions sur les préoccupations de la communauté internationale lors des prochains pourparlers » a ajouté la Maison Blanche.

Le rapport de l’AIEA précise que l’Iran a partiellement produit en décembre de l’uranium enrichi à 20%. Cette information donne en partie raison aux inquiétudes d’Israël et de la communauté internationale et laisse une faible marge de manœuvre pour résoudre cette crise par la diplomatie et retarder une possible action militaire israélienne.

Toutefois, le Bureau du Premier ministre israélien a publié jeudi un communiqué disant que : « le rapport est grave et prouve que l’Iran continue à avancer rapidement vers la ligne rouge tracée par le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, lors de son discours à l’ONU ».

« L’Iran est plus proche que jamais d’obtenir suffisamment d’uranium enrichi pour une bombe nucléaire » indique le communiqué, concluant qu’ « Empêcher l’Iran d’acquérir une arme nucléaire sera le premier sujet dont le Premier ministre s’entretiendra avec le Président américain Barack Obama au cours de sa visite en Israël ».

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer