Publié le 9 Fév 2013

Les confidences de Saïf al-Islam Kadhafi sur Israël.

Par David Rochman – lemondejuif.info

KHADAFFI

Saïf al-Islam Kadhafi, le second fils de Mouammar Kadhafi, que la Cour Pénale Internationale et la justice libyenne veulent juger pour crimes contre l’humanité, se serait livré à une étonnante confidence sur Israël selon Georges Malbrunot, spécialiste du Moyen-Orient pour Le Figaro.

La scène se passe il y a quelques années lors d’un dîner organisé par l’homme d’affaires Iskandar Safa dans sa résidence de la Côte d’Azur. Autour de la table, Seïf al-Islam, un fils du colonel Mouamar Kadhafi alors aux commandes de la Libye, et quelques amis de M. Safa.

 

L’un d’eux raconte: « A un moment, Seïf al-Islam nous pose la question suivante: quel est l’homme politique qui a le plus marqué le Moyen-Orient au 20ème siècle? ».
« Gamal Abdel Nasser, l’Egyptien fer de lance du nationalisme arabe » répond un invité. « L’ayatollah Khomeiny » avance un autre. Mais Seïf al-Islam fait signe que non de la tête. « Pour moi, affirme-t-il, c’est David Ben Gourion ».

Une assistance quelque peu embarrassée d’entendre que pour le fils Kadhafi, le fondateur de l’Etat d’Israël en 1948 est le héros du 20ème siècle au Moyen-Orient.

Reste à savoir si Saïf al-Islam Kadhafi le pensait vraiment ou, était-il encore sous le charme de l’actrice israélienne, Orly Wienerman, rencontrée à Londres en 2005, avec laquelle il aurait eu une aventure qui aurait duré jusqu’au début de la chute du régime Kadhafi en 2011.

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer