Publié le 14 Fév 2013

Le 14 février 1896, Hertzl ne rêve plus, il agit avec “L’Etat des Juifs”

pic_nrd_123111_nordlinger

Theodor Hertzl, suivant son intuition quasi prophétique, publie le 14 février 1896 « Der Judenstaat » (en français : L’État des Juifs) dans lequel il analyse la question des Juifs et prend pour acquis que, d’une part  les peuples du monde ne pourront pas supporter à longue échéance le Peuple d’Israël en leur sein, ni son particularisme religieux, ni ses leaders, ni sa mentalité, et que d’autre part, l’antisémitisme grandissant, à la base du réveil national du Peuple d’Israël, obligera, tôt ou tard, les peuples du monde à trouver une solution adéquate à ce problème. Il faut six semaines à Herzl pour écrire son livre « Der Judenstaat » en 1895, et ce, dans un contexte d’inspiration intense. 

imagesCADU2XQNDans son livre, Herzl propose un programme détaillé de la création d’un État pour les Juifs, avec son organisation interne et ses institutions. Theodor Herzl défend l’idée de restaurer sous une forme moderne l’entité nationale juive qui avait existé en Palestine à l’époque antique. Seul cet État national juif offrirait une solution au problème de l’antisémitisme.

La publication du livre en 1896 entraîne simultanément une vive opposition dans le judaïsme officiel et chez les rabbins d’Europe occidentale, ainsi qu’un engouement et une reconnaissance importante parmi les Juifs d’Europe orientale. « Der Judenstaat » est traduit une première fois en hébreu par Michaël Berkovitz, puis une seconde par Asher Barash.

Pierre Langlois – © Le Monde Juif .info

© Photos : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer