Publié le 4 Fév 2013

Joe Biden et François Hollande parlent d’une seule voix sur l’Iran.

François Hollande qui recevait aujourd’hui le vice-président américain, Joe Biden, a déclaré que la France et les Etats-Unis allaient mettre la pression « jusqu’au bout » sur Téhéran pour que les négociations sur le nucléaire iranien puissent aboutir. Le chef de l’Etat, qui s’exprimait à l’issue d’un déjeuner avec le vice-président américain, a constaté « que l’Iran est toujours dans le refus de la transparence et de satisfaire à ses obligations internationales ».

Crédit photo : Présidence de la République

Crédit photo : Présidence de la République

« Nous avons donné un rendez-vous, encore un, qui doit se tenir bientôt pour qu’une négociation puisse encore venir, et donc nous ferons la pression jusqu’au bout pour que les négociations puissent aboutir », a-t-il déclaré.

Les grandes puissances du groupe 5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité, c’est-à-dire les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France, la Grande-Bretagne, + l’Allemagne) ont proposé à l’Iran une réunion le 25 février au Kazakhstan pour tenter de relancer, après des mois d’interruption, les négociations sur son programme nucléaire controversé. Le chef de la diplomatie iranienne, Ali Akbar Salehi, l’a annoncé dimanche à Munich, sans préciser si Téhéran avait officiellement accepté l’invitation. Les grandes puissances et Israël soupçonnent l’Iran de vouloir se doter de l’arme atomique sous le couvert de son programme civil, ce que Téhéran nie catégoriquement.

Par lemondejuif.info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer