Publié le 1 Fév 2013

Israël lève 2 milliards de dollars à l’étranger d’obligations.

Israël a levé 2 milliards de dollars à l’étranger d’obligations, sur deux périodes : une à moyen terme sur 10 ans et l’autre à long terme sur 30 ans.

ISRAELECONOMY

Par ailleurs, les offres ont été fermées à de très faibles taux d’intérêt. Les obligations à 30 ans ont été clôturées à un taux actuariel de 145 points de base au-dessus comparable aux obligations du gouvernement américain, tandis que les obligations à 10 ans ont été clôturées à un taux actuariel de 125 points.

Ce sont des taux très faibles. Ils indiquent, en théorie, que les investisseurs pensent que la dette israélienne n’est pas beaucoup plus risquée que la dette américaine.

La forte demande conjuguée aux faibles écarts montre que les investisseurs ont confiance dans l’économie israélienne.

Cependant, ces opérations ont eu lieu une journée avant l’annonce du départ de Stanley Fischer.

Si les investisseurs étrangers avaient su que Fischer démissionnait, ils auraient très certainement exigé un taux beaucoup moins favorable pour les obligations et Israël aurait dû payer des intérêts plus élevés.

Par lemondejuif.info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer