Publié le 3 Fév 2013

Assad accuse Israël de déstabilisation.

Le président syrien Bachar el-Assad a accusé aujourd’hui Israël de vouloir « déstabiliser » et « affaiblir » la Syrie, après le raid israélien qui a visé mercredi des installations militaires près de Damas.

ASSAD

L’agression israélienne contre un complexe de recherche scientifique à Jomraya dans la province de Damas « dévoile le véritable rôle joué par Israël, en collaboration avec les forces étrangères ennemies et leurs agents sur le sol syrien, pour déstabiliser la Syrie et l’affaiblir », a déclaré Assad lors d’un entretien avec un haut responsable iranien, Saïd Jalili.

Plus tôt, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a confirmé implicitement à Munich le raid conduit mercredi par l’aviation israélienne. « Ce qui s’est passé il y a quelques jours (…) montre que quand nous disons quelque chose, nous nous y tenons. Nous avons dit que nous ne pensons pas qu’il doit être permis que des systèmes d’arme perfectionnés soient transférés au Liban », a-t-il dit lors de la Conférence internationale sur la sécurité.

Le gouvernement israélien n’avait pas commenté jusque là les informations, confirmées par Washington, selon lesquelles Israël a mené ce raid aérien en Syrie contre des missiles et un complexe militaire près de Damas, craignant un convoi d’armes destiné au Hezbollah.

« Le Hezbollah soutient Assad. Je pense qu’ils subiront des revers, qu’ils en paieront le prix », a poursuivi le vice-premier ministre israélien, qui doit prochainement quitter son poste.

Par lemondejuif.info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer