Publié le 20 Fév 2013

Amertume au Likud après la nomination de Livni à la Justice.

Par Arié Azoulay – lemondejuif.info

 

0013729e42ea0b0c24c101Les responsables du Likud contestent la nomination de Tzipi Livni à la Justice par Netanyahu, ainsi que l’accord de coalition donnant trop de pouvoir à la dirigeante d’Hatnua. Pour Habayit Hayehudi, mettre les négociations avec les Palestiniens entre les mains de Tsipi Livni, responsable du plan de désengagement de Gaza lui rend difficile le choix de rejoindre la coalition.

Pour les membres du Likud, Livni et son parti centriste, forts d’une haute fonction dans le gouvernement, risquent de contrecarrer toutes les initiatives « droitistes ».

Selon l’accord de mardi entre le Likud- Beiteinu et Hatnua, qui a gagné seulement six sièges à la Knesset lors des récentes élections, Livni dirigera donc le ministère de la Justice et conduira aussi l’équipe de négociation avec les Palestiniens.

Après Hatnua, le parti orthodoxe Shass semble lui aussi bien placé pour rejoindre la future coalition. Shass doit décider dans les jours à venir s’il accepte le projet de loi sur le service militaire obligatoire pour les Orthodoxes. Le parti semble enclin à faire des compromis. Si le parti accepte le projet de loi, un accord sera signé avec Likud-Beiteinu.

Le député Aryeh Deri, un des dirigeants du Shass, a félicité Livni sur sa décision de rejoindre une coalition dirigée par Netanyahu. Au cours de leur conversation, Livni a déclaré qu’elle attend du parti Shass qu’il signe un accord similaire dans les prochains jours.

« Tzipi Livni apporte avec elle ses années d’expérience dont nous avons besoin pour surmonter les défis qui nous attendent » a dit Deri, ajoutant « Nous avons besoin d’un gouvernement fort afin d’unifier les différentes composantes de notre société et qui ne favorise pas la haine envers l’autre ».

Outre les négociations en cours avec le Likud-Beiteinu, Deri a rencontré de nombreuses fois des représentants du parti travailliste tentant de les convaincre de rejoindre le prochain gouvernement.

Ainsi, Aryeh Deri a tenu une réunion ce mardi avec Ofer Eini, président de la Histradut, un homme fort du parti travailliste. Des sources proches de Deri ont déclaré que la réunion a été très positive.

Deri a même déclaré, en privé, le portefeuille qu’il verrait pour Shelly Yachimovich : « le peuple d’Israël doit avoir Shelly Yachimovich comme ministre des Finances… »

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer