Publié le 29 Jan 2013

Yaïr Lapid : « Je serai le prochain Premier ministre ».

Yaïr Lapid, l’ambitieux leader du parti israélien de centre droit, Yesh Atid, qui s’est imposé lors des dernières élections en Israël avec 19 mandats à la Knesset ne cache plus ses ambitions politiques à moyen terme. Dans une interview donnée à la seconde chaîne de télévision israélienne, il a déclaré : « Je suis certain d’être élu Premier ministre aux prochaines élections ».

lapid-2

Serait-ce la toute première gaffe politique majeure du leader charismatique de Yesh Atid ? Suite à cette déclaration fracassante, les critiques n’ont pas tardé : « Lapid fait une grave erreur. En annonçant ses ambitions, il nuit aux négociations actuelles sur la future coalition gouvernementale » et « Netanyahu va maintenant réfléchir à deux fois avant de lui attribuer un poste. Le premier ministre n’a pas besoin d’un futur challenger assis dans un poste important à côté de lui. Il sera également difficile de faire confiance à un partenaire de la coalition qui prend des décisions basées sur sa popularité. » a déclaré un haut responsable du Likud, selon le journal israélien Haaretz.

Yair Lapid doit s’entretenir jeudi avec le président Shimon Peres, lequel rencontrera également tous les dirigeants des partis, après quoi, il confiera la tâche à Netanyahou de diriger le pays.

Dans l’interview qui a été enregistrée vendredi, Y. Lapid a également réitéré sa position sur la relance des pourparlers de paix avec les Palestiniens. Il a bon espoir de voir une relance des négociations de paix avec l’entrée de son parti dans cette coalition gouvernementale. Y. Lapid a déclaré qu’il a déjà reçu des appels de responsables palestiniens, mais qu’il n’a pas eu encore le temps de les rencontrer.

Il a indiqué que sa priorité est de résoudre d’abord les questions sociaux-économiques des Israéliens car, selon lui, cela permet aussi de renforcer le processus de paix.

A la question de savoir si son aspect séduisant et son expérience devant la caméra ont joué un rôle quelconque dans sa capacité d’attirer des électeurs, l’ancien présentateur TV a déclaré que la capacité à faire passer un message n’est pas une chose simple et qu’en politique, le plus important, est d’être capable de « rassembler les gens autour d’idées et de les amener à agir ».

 

Par lmj.info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer