Publié le 27 Jan 2013

Sacha Goldberger, Mamika en fait trop ? Mais pas du tout !

Qui est-il ? Publicitaire à la base, ses idées roucoulent et se bousculent au portillon. Devenu photographe par faute de moyen, il est, en effet, tombé dans la photo par manque d’espèces sonnantes et trébuchantes alors qu’il souhaitait déclarer son amour à sa belle par le biais insolite de l’image. Au final, il lui lance un « Je t’aime tout simplement » aux Editions du Seuil. Et, comme il n’est jamais trop tard, il s’inscrit à l’école des Gobelins, école de l’image, et fait des stages dans des studios photos.

superhero-gran-mamika-photography-by-sacha-goldberger-8

Mais qui est Mamika ?  Frédérica est née en Hongrie et s’y trouve encore lorsque la seconde Guerre mondiale éclate. Son père et son oncle sont déportés. Elle survit au nazisme et au communisme, réussit à sauver la vie de onze personnes et s’enfuit pour Paris avec sa famille clandestinement après la guerre.

Quoi de plus naturels que le sentiment d’affection et l’attachement d’une grand-mère juive pour son petit fils ? Pour preuve : Frédérika, mamie de Sacha, plus connue sous le nom de Mamika.

super-mamika-8-529x270

Elle s’ennuyait et tombait dans la déprime. L’amour faisant loi, afin de combler sa solitude, Sacha a une superbe idée, la capturer avec son objectif, montrer au monde toute la gaieté qui émane d’elle. Au départ, elle est plutôt réticente, puis, elle se prend au jeu. Une totale complicité explose alors entre eux grâce aux idées folles qui leur traversent l’esprit, juste de quoi s’amuser, redonner du pétillant à la vie de chacun, se booster. Ils partent dans une course folle, un humour plutôt décalé. Il la mitraille dans des situations souvent burlesques et même ubuesques, à feuilleter « Mamika » et « Mamika & Co ». , « Grande- petite- grand-mère et ses futurs anciens amis ». Et puisqu’il est un temps soit peu difficile de se vendre pour un artiste, d’une commune entente, il décide que Mamika sera dorénavant son agent. Et quel agent ! Il crée donc un site internet : http://www.sachabada.com/ dans lequel elle présente son travail. Elle nous incite par ses plus belles paroles, quoi de plus naturel, à nous précipiter à la galerie Acte2 Rive Gauche La Galerie d’en Face, voir l’exposition de son petit-fils, 7 rue Paul Louis Courier, 75007 Paris.

super-mamika-8-529x270

Quoi de plus doux de débuter cette nouvelle année par le message tendre et affectueux que véhiculent ces photos. Votre grand-mère s’ennuie ? Mettez du piment dans sa vie… N’oublions jamais qu’elle est notre premier fan !

Nous avons jusqu’au 25 janvier 2013 alors, prenons nos jambes à notre cou !!!

Par Caroline Haddad

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer