Publié le 28 Jan 2013

Quand Berlusconi fait l’apologie de Mussolini.

Ce 27 janvier, jour de la commémoration de l’holocauste, l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi a soulevé l’indignation de la gauche italienne par des propos défendant le comportement du fasciste Benito Mussolini pendant la guerre.

berlusconi

«Il est difficile aujourd’hui de se mettre dans la peau des personnes qui ont du prendre des décisions à ce moment-là » a déclaré M. Berlusconi, comme pour excuser Mussolini.

«Dans le cadre de cette alliance, il y avait des obligations, y compris la lutte et l’extermination des Juifs,» a t-il déclaré aux journalistes, se référant aux lois adoptées par le gouvernement fasciste de Mussolini en 1938.

N’oublions pas que, alors que certains soutiennent comme M.Berlusconi lors de ces interviews que Mussolini n’était pas antisémite, « mais qu’il n’a pas eu le choix », Galeazzo Ciano, confident et gendre de Mussolini, désigné des 1926 dans un document secret de Mussolini comme son successeur attitré indique dans son journal personnel le14 juillet 1938 :« Le Duce m’annonce la publication de la part du Giornale d’Italia d’un article sur les questions de la race. Il est indiqué qu’il a été écrit par un groupe de scientifiques sous l’égide du ministère de la culture populaire. Il me dit qu’en réalité, il l’a presque entièrement rédigé lui-même ».

Par lmj.info

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer