Ba-hit
Publié le 17 Avr 2017

Haine d’Israël : le candidat Poutou apporte son soutien aux terroristes palestiniens en grève de la faim

agence immobilière Transalion

Philippe Poutou, candidat NPA à la présidentielle, a apporté lundi son soutien aux terroristes palestiniens en grève de la faim.

« Ce lundi 17 avril, à l’occasion de la Journée des prisonniers, 1500 prisonniers politiques palestiniens ont entamé une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention, autour du mot d’ordre : Liberté et Dignité pour les prisonniers », a déclaré le candidat d’extrême gauche dans un communiqué.

« Nous apportons tout notre soutien aux 7000 prisonniers palestiniens, victimes de l’arbitraire de l’administration coloniale israélienne, et détenus dans des conditions contraires à toutes les conventions internationales. Nous tenons, au-delà de la solidarité avec les prisonniers politiques, à exprimer notre soutien au peuple palestinien en lutte contre l’occupation, la colonisation et les discriminations, face au gouvernement d’extrême-droite de Netanyahou qui leur mène une guerre sans merci », poursuit le communiqué.

« L’État d’Israël est un État hors-la-loi et le soutien dont il bénéficie de la part des pays occidentaux, France en tête, est un scandale qui n’a que trop duré. Israël doit au contraire être sanctionné jusqu’à ce que les droits nationaux du peuple palestinien soient satisfaits. Palestine vivra, Palestine vaincra ! », a conclu le candidat Poutou.

En 2015, le candidat avait partagé sur Facebook un article faisant l’éloge des attaques au couteau perpétrées par les terroristes palestiniens.

Selon les médias internationaux, les Palestiniens détenus en Israël sont des prisonniers politiques. Une position vivement rejetée par Israël. Il s’agit de terroristes et de meurtriers condamnés, traités dans le respect du droit international, a rappelé Emmanuel Nahshon‏, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche