Publié le 21 Avr 2017

Le gauchiste Poutou insulte la mémoire du policier tué par un terroriste : « Peut-être que si la police n’était pas armée, ces gens ne la viseraient pas »

poutou-armes

Le candidat du NPA, Philippe Poutou, a réaffirmé vendredi son opposition catégorique au port d’arme pour les policiers après l’attaque terroriste perpétrée la veille sur les Champs-Elysées, à Paris, qui a coûté la vie à un policier.

« On est touchés quand des gens meurent lors des attentats. Pour y répondre, il faut s’attaquer à ceux qui sont à l’origine de ces attentats », a déclaré le candidat gauchiste interrogé par LCI.

« L’Etat est de plus en plus répressif. L’état d’urgence n’est en rien une réponse au terrorisme, il ne sert à rien. Le problème du terrorisme est politique. Peut-être que si la police n’était pas armée, ces gens ne la viseraient pas »,  t-il poursuivi.

Le NPA souhaite, au contraire, abolir le port d’arme pour la police même nationale. La proposition figure à la page 25 de son programme. Le candidat entend ainsi lutter contre « les violences » d’un « État policier ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche