Publié le 16 Fév 2017

Naftali Bennett salue le discours de Trump : « Le drapeau palestinien a été retiré du mât ce matin, et remplacé par le drapeau israélien »

BENNETT

Les ministres du gouvernement israélien ont salué la déclaration faite mercredi par le président américain Donald Trump, dans laquelle il renonce à défendre à tout prix la solution à deux Etats comme seule issue au conflit israélo-palestinien.

Washington ne considérera désormais plus que tout accord de paix doit mener à la reconnaissance d’un Etat palestinien, a dit M. Trump au cours de sa première rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu depuis sa victoire à l’élection présidentielle.

« Je regarde la solution à deux Etats ou à un Etat, et ma préférée, c’est celle que les deux parties préfèrent », a affirmé M. Trump lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Netanyahu.

« Les deux me vont … La ‘deux Etats’ a l’air d’être la plus facile des deux … mais celle qu’ils préfèrent m’ira très bien », a ajouté M. Trump.

Les dirigeants israéliens ont salué cette déclaration comme « la fin de l’ère de la solution à deux Etats », et ont appelé à poursuivre l’annexion de la Judée-Samarie.

« Le drapeau palestinien a été retiré du mât ce matin, et remplacé par le drapeau israélien », a déclaré Naftali Bennet, ministre de l’Education et chef du parti sioniste religieux Foyer juif.

Le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan a quant à lui indiqué qu’il s’agissait d’un « jour très important », ajoutant que la déclaration de M. Trump « prouvait que nous vivions une ère nouvelle ».

L’approche de M. Trump a été largement perçue comme une forme de méfiance envers les pressions internationales qui tendent à faire de la création d’un Etat palestinien parallèle à Israël la seule solution au conflit.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche