Yossi Avraami
Publié le 16 Fév 2017

Goldnadel frappe fort : « Pendant que le CRIF condamne toute rencontre avec le FN, son président rencontre l’islamogauchiste Hamon »

agence immobilière Transalion

GOLDNADEL

L’avocat pro-israélien et président de l’Association France-Israël, Gilles-William Goldadel, a dénoncé jeudi la rencontre entre le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Francis Kalifat, et le candidat du Parti Socialiste à la présidentielle Benoît Hamon.

« Pendant que le CRIF condamne toute rencontre avec le FN, son président rencontre l’islamogauchiste Hamon. L’hémiplégie, un mal incurable », a-t-il fustigé sur son compte Twitter.

« C’est au cours d’un déjeuner que le Président du CRIF et le candidat du Parti socialiste ont pu avoir un échange franc et cordial. La discussion a notamment porté sur la sécurité des Juifs en France, la laïcité, la dé-légitimation d’Israël, le mouvement BDS,  la politique internationale de la France, le Moyen-Orient, la politique israélienne, la gouvernance palestinienne et le processus de paix, le statut de Jérusalem, etc. Les deux hommes ont pu également parler de leurs expériences communes à Trappes ou Francis Kalifat a résidé dans sa jeunesse, et dont le candidat est le député. Ce fut pour cette rencontre entre les deux l’occasion d’un échange direct au cours duquel le Président du CRIF a pu expliquer au candidat toute la sensibilité des Français juifs sur l’ensemble de ces sujets », explique le CRIF dans un communiqué.

Benoît Hamon, soutien de longue date de la « cause » palestinienne, est l’un des principaux instigateurs de la reconnaissance en 2014 d’un État palestinien par l’Assemblée nationale.

Selon Le Canard enchaîné, l’élu aurait affirmé que cette initiative anti-israélienne est « le meilleur moyen pour récupérer notre électorat des banlieues et des quartiers ».

Le député socialiste de l’Essonne, Malek Boutih, soutien de Manuel Valls, a mis en garde mardi contre les accointances de Benoît Hamon avec la mouvance islamo-gauchiste.

Selon le quotidien français Libération, un ministre proche de l’ancien Premier ministre Manuel Valls, sous couvert de l’anonymat, a affirmé que « Benoît Hamon est le candidat des Frères musulmans ».

Le groupe terroriste islamiste palestinien Hamas est une émanation des Frères musulmans égyptiens.

Les Frères Musulmans sont catalogués dans plusieurs pays arabes (Egypte, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite) comme organisation terroriste.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Yossi Avraami

Recherche

Yossi Avraami