Ba-hit
Publié le 26 Oct 2016

Israël : découverte de la plus ancienne mention hébraïque de Jérusalem sur un papyrus

agence immobilière Transalion

JERUSALEM-PARCHEMIN

L’Autorité israélienne des Antiquités (AIA) a dévoilé mercredi un papyrus du VIIe siècle avant J.-C. portant la plus ancienne mention hébraïque de Jérusalem.

Selon l’Autorité israélienne des Antiquités, le parchemin est un bordereau de livraison pour des jarres de vins à destination du roi à Jérusalem.

« C’est pour l’archéologie israélienne la première mention en hébreu de la ville de Jérusalem en dehors de l’Ancien Testament », a indiqué Amir Ganor, de l’AIA.

« Sa valeur marchande est très importante mais sa valeur archéologique l’est encore plus, car c’est l’Histoire du peuple juif, de ce pays, mais surtout de Jérusalem qui vient nous saluer avec ce papyrus », a-t-il ajouté.

En pleine controverse avec l’UNESCO sur Jérusalem, la ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a qualifié le parchemin de « preuve qu’Israël a été et restera toujours la capitale éternelle du peuple juif ».

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche