Publié le 8 Avr 2016

Renaud – « Hyper Cacher » : « Qu’ils reposent à Jérusalem, Sur la terre de leurs pères, Au soleil d’Israël »

RENAUD-HYPER

Les paroles de la chanson « Hyper Cacher » du chanteur Renaud ont été révélées vendredi et rendent un ultime hommage aux quatre victimes juives de l’attentat antisémite de la Porte de Vincennes.

HYPER-VICTIMES

« C’était un p’tit endroit pépère

Tout près du métro St Mandé

Qui vendait des produits casher

Pour les habitants du quartier

Un individu cagoulé

Suintant la haine de tous les pores

Armé comme un fourgon blindé

Et venu pour semer la mort

Soudain au magasin casher

Ce fut l’enfer, ce fut l’enfer

Il a tiré à tour de bras

Avec de la haine plein les yeux

Sur tout ce qui portait kippa

Sur les enfants, sur les p’tits vieux

Certains mouraient les bras en l’air

D’autres se cachaient où ils pouvaient

Le sang glacé c’était la guerre

Près du métro St Mandé

Et dans le magasin casher

C’était l’enfer, c’était l’enfer

Mais quelle est cette époque immonde ?

Nous avons perdu l’essentiel

Avec de la peur plein le monde

Avec de la haine dans le ciel

Qu’ils reposent à Jérusalem

Sur la terre de leurs pères

Au soleil d’Israël

Je veux leur dédier ce poème

Leur dire qu’ils nous sont chers

Qu’on n’oubliera jamais

Leur dire qu’ils nous sont chers

Qu’on n’oubliera jamais » 

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche